top of page

Ode à la simplicité

J'aime me former, apprendre, vraiment. Je suis toujours en quête de nouvelles approches, de nouveaux outils, d'éclairages différents sur une problématique en particulier comme l'anxiété, les traumas, la dépendance affective... Cette quête m'amène parfois à complexifier mon approche en cabinet, à me faire des nœuds au cerveau pour utiliser la "meilleure méthode", le "meilleur outil"... Même si, dans le fond, mon intention est juste, j'aspire aujourd'hui à détricoter cela et à revenir à l'essentiel, à une simplicité choisie, assumée et, sans doute aussi, juste. C'est dans cette veine que s'inscrivent beaucoup de mes actions et décisions depuis le début de l'année (un jardin partagé, une réorganisation de mon temps de travail et d'autres choses dont je vous parlerai surement plus tard). C'est aussi sur ce chemin que la formation "Encadrer des accompagnements dans la nature" s'est imposée à moi la semaine dernière dans la Brenne.

Pendant 7 jours, je me suis reconnectée à mon âme d'enfant, j'ai marché pieds nus dans l'herbe, j'ai observé les crottes de ragondins puis les vols de hérons, je me suis extasiée face à tant de grandeur dans de si petites choses... J’ai vraiment senti dans ma chair comme il est doux de perdre la notion du temps, de jouer avec sincérité et naïveté, de respirer franchement…


Bref de sentir, sans mentaliser, cette connexion à la nature comme une invitation à prendre soin d’elle en même temps que de prendre soin de moi.



Je vous inviterai très bientôt à faire des explorations en petits groupes pour laisser germer ces graines de reconnexion à soi et à la nature tout en s’amusant.



Comments


bottom of page