top of page

Ex-sistere


Est-ce par :

  • ma relation aux autres

  • la vision qu'ils ont de moi

  • celle que j'imagine qu'ils ont de moi

  • ma fonction ou mon job

  • mon statut dans la société

  • ma mission de vie

Que j'existe, me tiens debout, et me manifeste au monde ?


Lise Bourbeau a écrit "Les 5 blessures qui empêchent d'être soi-même" à savoir :

  • Trahison

  • Rejet

  • Abandon

  • Humiliation

  • Injustice

Dans mon métier de thérapeute, ce sont plus souvent les blessures de rejet et d'abandon qui amènent le plus souvent les personnes à me consulter.


Ces blessures sont souvent nées dans l'enfance sur la base d'un abandon réel (abandon, divorce, deuil, séparation) ou vécu comme tel (interprété dans l'enfance sous forme de traumatisme comme un oubli devant l'école..). D'où l'intérêt de travailler en hypnose car cette peur n'est la plupart du temps pas consciente et le (ou les) évènement(s) à la racine ne sont pas non plus toujours accessibles à la conscience.


La blessure d'abandon se manifeste souvent par :

  • des problématiques de dépendance (affective ou à l'alimentation entre autres),

  • un comportement de séduction pour être apprécié (une recherche excessive de l'approbation des autres au travail, à la maison ou avec les amis), avec une potentielle victimisation,

  • une capacité à s'oublier et parfois des difficultés à définir ses besoins

  • une peur de la solitude ou un repli sur soi

  • la peur d'être abandonné à nouveau qui crée un manque de sécurité (jalousie excessive, anxiété, dépression..)


Et encore une fois dans ce cas, nous allons vraiment travailler sur l'estime de soi et restaurer la confiance. Car, lorsque je suis suffisant, que je suis vraiment bien avec moi-même je n'ai plus besoin des autres pour remplir mon réservoir d'amour. Je deviens autonome en production d'amour inconditionnel et je n'ai plus besoin de personne. Cela ne signifie pas que je n'ai plus envie de partager ma vie avec quiconque mais simplement que ce n'est pas indispensable. Et cela change complètement ma posture puisque je n'attends plus rien des autres, je sors donc de la fusion avec l'autre et je me détache des autres comme de qu'ils pensent !


Paradoxalement, sortir de cette fusion me permet de me connecter vraiment car j'aime l'autre comme moi-même pour ce qu'il est réellement et non pour ce qu'il m'apporte ou parce qu'il remplit mon réservoir d'amour. Cela implique au final de reprendre son pouvoir, sa responsabilité, de redevenir le créateur de sa vie et même si cela semble inconfortable dans un premier temps, quel bonheur de reprendre les rênes de sa vie et de devenir son propre meilleur ami…



Comentários


bottom of page