top of page

Kit de survie aux mesures de confinement dues au coronavirus pour parents en recherche d’inspiration

MAJ 20 mars


Hier soir, après les annonces de M Macron, je ne peux pas dire que j’étais vraiment enthousiaste à l’idée de passer les 3 prochaines semaines avec mes 3 chérubins… Non pas que je ne les aime pas, mais comment dire, je me remets à peine des 2 semaines de vacances de février :) . Et surtout, comment s’organiser pour continuer à travailler à domicile tout en leur consacrant suffisamment de temps et d’énergie pour qu’ils continuent à grandir, progresser…

Comme j’essaye toujours de transformer les contraintes en opportunités voici ce que j’ai intégré dans mon kit de survie pour les 3 - 4 ?- 5 ? - 6 ?... prochaines semaines :


Travail scolaire


- Classiques mais efficaces, nous allons utiliser les bons vieux cahiers de vacances et autres cahiers d’écriture pour mademoiselle Hanna qui est au CP.


- Maxicours : le site de soutien scolaire met à disposition ses cours gratuitement pendant les prochaines semaines. Quelle que soit leur intention profonde je loue leur initiative.


Travaux manuels et créatifs


- Grâce au ciel, le printemps arrive, nous allons donc faire quelques travaux de jardinage : bêchage, désherbage, nettoyage de la cabane, éventuellement quelques semis. C’est aussi l’occasion d’aller observer la nature qui bourgeonne en forêt et dans le jardin.


- J’ai aussi 2 super livres d’activités : “Comment épater sa fille ?” et “Comment épater son fils? “. Ils sont plein d’expériences de physique chimie, de recettes (comme le gâteau en forme de château fort) et d’autres activités manuelles faciles à réaliser de 4 à 10 ans.


- En fonction des problématiques de la fratrie, je peux proposer quelques exercices d’art-thérapie. Par exemple pour Hanna, qui a la place du milieu dans la fratrie (celle réputée difficile), j’ai repéré un exercice de création à partir d’un carton pour oser prendre sa place.... Pour Eli, qui a un faible pour la calligraphie mais qui n’est pas patient je vais lui faire travailler son acrostiche (utiliser les lettres de son prénom pour définir ses principales qualités ou ce qui le définit). Cela permettra de travailler sa minutie et sa persévérance. Le genre d’exercices que je peux aussi donner à mes petits patients quand ils repartent chez eux…


- pour ceux qui aiment colorier plus que dessiner : 71 coloriages basés sur des œuvres d'artistes, ou encore des coloriages thématiques coronavirus et confinement (attention à ne pas trop en parler non plus...)


- enfin une idée qui vient d'un groupe facebook anti-ennui (vive la solidarité entre parents confinés...) : créer un personnage totem avec son prénom à la manière de Vincent Corpet (fiche pédagogique ici )


- pour développer la motricité on peut aussi leur faire créer des matériaux eux-mêmes, la traditionnelle pâte à sel fait toujours son effet mais sa version plus actuelle le sable magique est un bon exercice


On joue avec les mots :


- Comme je suis une grande amoureuse des mots et des images, les contes et autres histoires vont aussi être au rendez-vous : celles qu’ils inventent, celles de la médiathèque (tant qu’on a encore le droit d’y aller...). En fonction de leurs problématiques du moment (gestion des émotions, problèmes avec les copains, stress lié à ce f***** virus), je choisis ou je crée des histoires qui vont aller parler à leur inconscient.


- Cercle d’histoires : nous jouons parfois à nous asseoir tous en cercle, ensuite à tour de rôle chacun va au centre du cercle pour raconter une histoire. Pendant ce temps là, le conteur est le seul héros et le seul qui a le droit de parler, sauf pour les plus petits on peut poser des questions ou donner quelques suggestions mais c’est toujours un exercice d’improvisation intéressant.


On se cultive :


Pour sortir des sentiers battus sans sortir de chez soi :

- Niveau podcast, la liste est interminable mais voici quelques idées : Télérama propose 8 podcasts pour enfants de 3 à 15 ans ou encore Les odyssées (7 -12 ans) : 25 épisodes  pour découvrir la vie des grandes figures de l’histoires


- 10 musées offrent une visite gratuite et virtuelle de leurs collections

Activités physiques :


- Et pour impliquer leur corps aussi : un peu de méditation (une chouette sélection de vidéos ici), de la danse, du hula hoop…


- Si vous n’avez jamais testé les séances de yoga enfants adultes sont intéressantes. Le mieux est certainement de participer à des cours spéciaux parents/enfants mais il y a aussi des vidéos en ligne qui sont une alternative utile.


- Papa positive propose 14 façons de faire bouger les enfants ici. J'en connais aussi qui créent des parcours du combattant dans leur maison ou leur jardin et ça remporte un franc succès.


Evidemment tout dépend de leurs appétences, ce qui marche avec un ne marche pas avec l'autre...



La liste va sûrement s’allonger car je garde mes radars en veille. Et si on en profitait

pour avancer les vacances d'avril et aller faire un tour au bord de la mer (edit du 20 mars : non non on va plutôt rester sagement à la maison...).

1 vue0 commentaire

Comments


bottom of page